Merci d’arrêter de maltraiter vos contenus pour le web

redac-web

Oui je sais, le sujet n’est pas nouveau mais quand je vois encore tant contenus aussi mal adaptés, je me dis qu’un peu de révision ne fait jamais de mal. Rédiger pour le web, c’est un peu comme vouloir adapter un carré à un rond = ça demande un peu de technique

A savoir

  • Sur une page web, on lit 25% moins vite et 80% de la lecture se fait en diagonale.
  • L’objectif est donc de s’adapter à ce mode zapping en multipliant les modes et les points d’entrée.

 

Les points clés à apprendre par coeur :

  • Une page va de l’essentiel vers les détails
  • Les titres sont incitatifs, il ne sont ni techniques, ni descriptifs. Un titre sur une page web c’est quasiment une accroche publicitaire.
  • Après un titre on met un chapô. Il résume évidemment ce qu’il faut savoir lorsqu’on a pas le temps de lire la page.
  • Il y a 1 idée par paragraphe. A la 2e idée on change de paragraphe et idéalement on commence par un sous-titre.
  • Une phrase comporte de 10 à 15 mots maximum
  • Tous les moyens sont bons pour enrichir un texte : le gras et le souligné, pas de parenthèse, les listes à puces, des liens internes (vers une page du site) ou externes (vers un autre site), reprise de mots clés, des mises en exergues, ressources externes complémentaires (du type PDF), des contenus multimédias (infographie, schéma, vidéo, etc.),

 

Tout ceci n’est bien sûr qu’une base, à pondérer selon le contexte, le ton, l’émetteur, etc.

 

Source img : C2C

A propos de 

Head of Digital #Builder #Manager #DigitalCommunication #DigitalMarketing #DigitalTransformation #DadOf2 #Cooking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>